LUDI’nterview #1

Vous les voyez régulièrement sans savoir qui ils sont… Venez les découvrir à travers nos LUDI’nterview.


Qui es-tu ?

Pierre Pr.

Quelle est ta citation/maxime/phrase préférée ?

La culture c’est comme l’amour. Il faut y aller à petits coups au début pour bien en jouir plus tard – Desproges.

Tu fais quoi dans la vie ?

Cadre acheteur

Depuis combien de temps es-tu à la LUDI ?

1 an

C’est quoi pour toi la LUDI ?

Moyen de me dépasser, de rencontrer des gens, de sortir, de m’évader.

Que représente l’improvisation dans ta vie ?

Un moyen de découverte de sois et des autres. Découvrir les retranchements.

Comment ça se passe durant les ateliers le mercredi ?

Très bien. Rien à dire.

Que fais-tu à chaque fois ou presque avant de monter sur scène ?

Je respire.

Quelles qualités faut-il avoir en tant que comédien ?

Ressentir les émotions internes de la scène et externes de l’environnement qui nous entoure. Il faut savoir mettre ses propres intérêts de côté. Être une équipe, une troupe.

Quelle est la chose la plus folle que tu aies fait sur scène ?

Battle de rap

Raconte nous ton tout premier spectacle !

Premier O’bohem :stress, excitation, peur, envie, amitié, chaleur.

Un petit mot pour notre public ?

Merci !

LUDI Fiction #1

On ne s’y attendait pas, mais lors de notre dernier Cabaret Burlesque de jeunes spectatrices nous on fait un cadeau hors du commun en inventant une FanFiction sur notre dernière improvisation qu’elles nous relatent avec talent. On les remercie grandement et on vous partage avec plaisir le fruit de leur imagination… La relève est assurée.


Le spectacle venait de toucher à sa fin. Le public en délire acclamait les improvisateurs. Le show avait été particulièrement grandiose, et l’ambiance était au maximum. La bande, sourire aux lèvres, rentra dans les loges pour un court instant.

    Une fois à l’intérieur, Fabien asséna une claque amicale sur l’épaule de Pierre : « Eh ben mon pote, t’as pecho ce soir ! ».

      En effet, la dernière improvisation avait été forte en sensations. Lors de celle-ci, le charmant Pierre et le ténébreux Flo avaient partagé de douces chansons romantiques durant la comédie musicale. Elle avait fini en un baiser entre les deux comédiens. Ce baiser, que tout le monde avait cru faux, n’avait pas laissé les deux hommes indifférents.

        Flo, étant plutôt habitué à des conquêtes féminines, s’était, depuis quelques temps, plusieurs fois surpris à idéaliser son collègue de jeu aux yeux clairs.

          Quand à Pierre, il s’était récemment aperçu de la forte attirance qu’il ressentait à l’égard de son ami. Le blond cendré voyait bien le malaise et les questionnements qui tourmentaient Flo. Cependant, cette situation ne déplaisait pas à Pierre, bien au contraire, il en jouait. Depuis récemment, son objectif était le suivant : faire tomber Flo dans ses bras.

            L’enseigne du Bijou brillait de mille feux, et la petite bande discutait sur le trottoir, bières à la main (ou sirop de grenadine pour Raphaël). Alors que l’humeur était joyeuse, un seul semblait préoccupé. En effet, Flo semblait perdu dans ses pensées. Les mains dans les poches, il ne cessait de se contorsionner dans des gestes nerveux. N’en pouvant plus, Flo, en un geste brusque, entraîna Fabien en dehors du cercle.

              « Pourquoi t’as fait ca ? dit Flo, furieux.

                – Ça quoi ? rétorqua Fabien, un sourire narquois aux lèvres.

                  – Mais putain, si je t’en ai parlé, c’est pas pour que tu essayes de nous caser ensemble !

                    – Ça va, c’est pour toi que j’ai fait ca ! »

                      Flo était énervé. Fabien était le seul au courant de l’identité de celui qui tourmentait son esprit. Le brun s’était en effet confié à son ami, justement afin d’éviter toute situation gênante lors des improvisations.

                        « De toutes façons à quoi ca sert, à part me donner des faux espoirs ? Ça crève les yeux que il est avec Camille ! »

                          Sur ces mots, Flo partit s’isoler dans les loges, sans laisser à Fabien le temps de rajouter quoi que ce soit.

                            Sur le trottoir, Pierre avait observé l’échange tumultueux que venait de partager Flo et Fabien. Il avait lu la colère sur le visage de son amour, et l’avait vu partir rageusement en direction des loges. Intrigué, il lança un regard interrogateur à Fabien qui venait de rejoindre le cercle. Ce dernier lui répondit par un signe de la tête, qu’il interprèta comme un « Va consoler ton chéri ». Pierre s’était également confié au maître de cérémonie à propos des sentiments qu’il éprouvait a l’égard de son partenaire. Ce dernier avait donc tout fait pour que les deux hommes se retrouvent ensembles dans une improvisation gay.

                              Déterminé, Pierre partit à la poursuite de son homme.

                                Devant les loges, il hésita un court instant avant d’ouvrir la porte. Il vit Flo, son visage plongé dans ses mains, ses boucles brunes tombant en cascade sur sa nuque.

                                  « -Flo ? »

                                    Ce dernier releva la tête surpris et s’empressa d’effacer les larmes qui avaient coulées le long de ses joues.

                                      « Pourquoi tu pleures ? »

                                        Le coeur de Pierre s’était serré en voyant Flo dans cet état. Il mourrait d’envie de le serrer dans ses bras et de le consoler.

                                          « J’pleure pas.

                                            – Ah ouais t’es sûr.. ? Ça y ressemble beaucoup quand même… »

                                              Flo esquissa un sourire triste mais ne rajouta rien.

                                                « Flo, tu sais que tu peux m’en parler… »

                                                  Pierre se rapprocha de son ami et posa instinctivement sa main sur son avant bras. À ce simple contact, Flo sentit un frisson traverser tout son corps. Pris de panique, il repoussa la main de Pierre et s’en éloigna brusquement.

                                                    « Flo ? Ça va.. ?

                                                      – Oui, oui..

                                                        – T’es sûr ?

                                                          – Oui, je t’assure.. Je suis juste fatigué… Puis j’ai l’impression d’avoir fait n’importe quoi en impro tout à l’heure… C’est tout.

                                                            – Arrête de me mentir, Florian. »

                                                              Ledit Florian fut déstabilisé d’entendre son ami prononcer son prénom en entier.

                                                                « Euhhh.. Je, balbutia Flo, rougissant. Enfin… Ça.. Ça t’es déjà arrivé de… comment dire.. ressentir des trucs… pour un mec.. ?

                                                                  – D’être amoureux ?

                                                                    – Non !! Enfin.. si.. peut être si..

                                                                      – Oui, retorqua Pierre, un sourire au coin des lèvres. J’ai déjà été amoureux d’un homme, même plusieurs. Je suis même amoureux d’un homme en ce moment. »

                                                                        Il fallut quelques instants à Flo pour assimiler ces informations.

                                                                          « Quoi ? Mais je croyais que toi et Camille.. ?

                                                                            – Hein ? Mais non pas du tout ! » dit-il en riant.

                                                                              Pendant un court instant, il fut heureux d’entendre que rien ne se passait entre Pierre et Camille. Cependant, il se rememora vite quelque chose : il avait dit être amoureux de quelqu’un.

                                                                                « Qui c’est ? dit-il brutalement.

                                                                                  – Pourquoi, ça t’intéresse ? « 

                                                                                    Flo ne répondit rien, réfléchissant à toute vitesse. Depuis le début, Pierre paraissait beaucoup trop sûr de lui. La situation avait presque l’air de l’amuser.

                                                                                      Pierre s’avanca vers lui et posa sa main dans sa nuque, soulevant ses boucles brunes.

                                                                                        « Qu’est-que tu fais ? dit-il, rougissant davantage.

                                                                                          – Je t’aime. »

                                                                                            Il ne laissa pas le temps à Flo de réagir et l’embrassa, ses lèvres douces glissant tendrement contre celles du brun. Pierre ne laissa pas à son partenaire le temps d’approndir le baiser et s’éloigna, laissant l’homme perdu et rougissant.

                                                                                              « Bon, on va rejoindre les autres ? » fit Pierre, un sourire narquois au coin des lèvres.

                                                                                                Le couple sortit de la pièce : Pierre marchait d’un pas joyeux, tandis que Flo, derrière lui, essayait tant bien que mal de se remettre de ses émotions.

                                                                                                  De retour sur le trottoir, Flo tenta de ne rien laisser paraître au reste de la troupe, tentative qui fut brisée par Pierre qui attrapa sa main.

                                                                                                    « Eh ben c’est pas trop tôt les amoureux ! Vous vous êtes bien amusés ? lança Fabien en voyant les deux hommes, un sourire en coin.

                                                                                                      – Pardon ? s’écria Julien. J’ai raté un épisode ?

                                                                                                        – C’est pas trop tôt ! fit Camille. Depuis le temps qu’on attendait ça !

                                                                                                          – Quoi ? Julien, ils ont fait quoi dans les loges ? interrogea une voix naïve et innocente.

                                                                                                            – Rien Raphaël, tu comprendras quand tu seras plus grand. »

                                                                                                              Seul Alex, un peu à l’écart, ne disait rien. D’un regard noir, il observait la main qui serrait celle de celui qu’il aimait…

                                                                                                                A SUIVRE…

                                                                                                                  Mathilde & Léonie

                                                                                                                  TOUT BEAU TOUT NEUF

                                                                                                                  Pour fêter nos 20 ans, nous avons voulu apporter de la fraîcheur et de la nouveauté.

                                                                                                                  On s’est fait plaisir, on s’offre un cadeau et on vous le partage avec une joie immense : le nouveau site de l’association.

                                                                                                                  Tout beau, tout neuf, tout propre…

                                                                                                                  Vous retrouvez ici toutes nos dates de spectacles sur Toulouse, mais aussi celles à l’extérieur.

                                                                                                                  Des actualités, des informations et des anecdotes croustillantes sur les comédiens.

                                                                                                                  Des photos rétrospectives des évènements.

                                                                                                                  Mais ça n’est pas fini, ce n’est que notre premier cadeau… attendez-vous à être surpris toute l’année.