LUDI’nterview #4

Vous les voyez régulièrement sans savoir qui ils sont… Venez les découvrir à travers nos LUDI’nterview.


Qui es-tu ?

CHARTON Alison

Quelle est ta citation/maxime/phrase préférée ?

« Amour, Gloire et Beauté. »

Tu fais quoi dans la vie ?

Je lutte contre le cancer et le diabète de type 1 avec mes pipettes magiques.

Si tu étais un animal, tu serais ?

Un mini cochon rose (tellement mignon quand il court en rond …).

Si tu étais un adjectif, tu serais ?

Imprévisible.

Si tu étais un objet, tu serais ?

Un crayon de papier.

Depuis combien de temps es-tu à la LUDI ?

4 ans.

La LUDI en 3 mots ?

Amour, Gloire et Beauté.

Que représente l’improvisation dans ta vie ?

42% DE MON TEMPS LIBRE !

Que fais-tu à chaque fois ou presque avant de monter sur scène ?

Un petit pet discret (mais qui ne pu pas au passage).

Quelles sont tes qualités en tant que comédien ?

Épilée, cheveux soignés, haleine aromatisée à la menthol, une peau douce comme un voile de soie, une odeur corporelle apaisante ! => Vous pouvez compter sur moi les copains car on est une équipe 🙂

Quelles sont tes défauts en tant que comédien ?

BOUDEUSE (bouder pour mieux régner en même temps).

Quelle est la chose la plus folle que tu aies fait sur scène ?

La mitraillette avec mes seins.

Raconte-nous ton tout premier spectacle avec la LUDI ! (spectateur ou comédien)

Ce fut un grand pas pour l’humanité (j’ai trouvé une activité qui me canalise enfin).

Un petit mot pour notre public ?

Merci car sans toi, je n’existerais pas (ahah) !

LUDI’nterview #3

Vous les voyez régulièrement sans savoir qui ils sont… Venez les découvrir à travers nos LUDI’nterview.


Qui es-tu ?

Le Guen Séverine.

Quelle est ta citation/maxime/phrase préférée ?

« L’oisiveté mère de tous les vices. »

Tu fais quoi dans la vie ?

Je crée moi monsieur !

Si tu étais un animal, tu serais ?

Une loutre.

Si tu étais un adjectif, tu serais ?

Loquace.

Si tu étais un objet, tu serais ?

Un plaid.

Depuis combien de temps es-tu à la LUDI ?

4 ans ?

La LUDI en 3 mots ?

Unité/ rire /partage.

Que représente l’improvisation dans ta vie ?

Ma bulle de joie ( ? d’un pet… ).

Que fais-tu à chaque fois ou presque avant de monter sur scène ?

J’embrasse mes partenaires de jeu en leur disant « Bon match ».

Quelles sont tes qualités en tant que comédien ?

L’écoute, j’espère …

Quelles sont tes défauts en tant que comédien ?

Trop speed … peut-être ?

Quelle est la chose la plus folle que tu aies fait sur scène ?

Jouer à 7 mois de grossesse et monter sur le bord de la patoche en équilibre.

Raconte-nous ton tout premier spectacle avec la LUDI ! (spectateur ou comédien)

Au Cap, match des nouveaux – une belle salle pour un beau début !

Un petit mot pour notre public ?

Je vous kiffe !!! Sans vous je ne suis qu’une bulle… d’air…

LUDIthèque

Présentation

C’est quoi ça la “Ludithèque” ?

La Ludithèque –contraction astucieuse de “LUDI” et “bibliothèque”– est un ensemble de livres et DVD mis à disposition des ludiennes et ludiens, que ce soit pour travailler leur talent d’improvisateur ou juste pour leur plaisir personnel. Un catalogue complet de tout ce qui est empruntable est disponible plus bas sur cette page, tu verras il y a un peu de tout : oeuvres classiques, livres sur l’improvisation, films de genre … on a même un jeu de société qui s’est retrouvé là par hasard !

Cool ! Donc moi je peux emprunter ?

Oui, à partir du moment ou tu as fourni un chèque de caution pour l’année scolaire en cours 🙂 Si ce n’est pas encore fait, pas de panique, tu peux te rattraper à tout moment en cours d’année (15€ à l’ordre de la LUDI Toulouse, débité uniquement pour les têtes-en-l’air qui après plusieurs rappels oublieraient encore de rendre leurs emprunts à la fin de l’année).

Ok ! Et ensuite, concrètement, comment j’emprunte ?

Deux possibilités :

  • Tous les mercredi soirs (ou presque), nous présentons joyeusement une petite sélection de deux ou trois articles de la ludithèque. Si l’un d’entre eux te plaît, il suffit que tu sois le premier à crier haut et fort “Je veux !” et l’emprunt est pour toi !
  • À tout moment tu peux consulter le catalogue sur cette page et nous signaler par mail qu’un des articles t’intéresse ! On se fera alors un plaisir de te l’apporter au cours suivant 🙂

Trop facile ! Et j’en emprunte autant que je veux, aussi longtemps que je veux ?

Tu peux prendre jusqu’à trois articles à la fois (c’est déjà un bon score), et les garder jusqu’à trois semaines. Bien sûr, si au bout de ces trois semaines tu voudrais les garder encore un peu, on te les laissera avec plaisir, sauf si quelqu’un d’autre les réclame : c’est qu’il ne s’agirait pas de monopoliser nos précieux articles, tout le monde a le droit d’en profiter 🙂
Bon, à cela s’ajoute aussi le fait qu’il faut tout rendre avant l’AG de fin d’année (vers mai-juin), peu importe à quel moment tu as fait tes emprunts. Mais pas d’inquiétude, tu nous retrouveras nous et notre belle collection à la rentrée. 😉

Ok, c’est noté. Merci pour les infos, j’ai tout compris !

De rien, c’est normal. Bisous et à très vite alors !

Contact

Pour les demandes d’emprunt, de prolongation, ou toutes autres questions, envoyez-nous un petit mail :

Ou sinon, de vive voix quand on se croise en cours le mercredi (ou n’importe où ailleurs n’importe quand), ça marche très bien aussi 😉


Catalogue

LUDI’nterview #2

Vous les voyez régulièrement sans savoir qui ils sont… Venez les découvrir à travers nos LUDI’nterview.


Qui es-tu ?

Pierre Poitier

Quelle est ta citation/maxime/phrase préférée ?

J’aime pas les gens et les gens m’aiment pas

Tu fais quoi dans la vie ?

Je sais pas trop… Je fais ce qui me plait, ce que j’ai envie au moment où j’en ai envie… Mais j’aime bien la communication, le graphisme, le théâtre… et je bois beaucoup de café aussi. Ha et je suis aussi le président de la LUDI, mais ça c’est secondaire.

Depuis combien de temps es-tu à la LUDI ?

4 ans

C’est quoi pour toi la LUDI ?

C’est plus qu’une association… C’est un réel espace de rencontres, de plaisir, d’échanges, d’émergence de projets. Je lui dois beaucoup car c’est grâce à elle qu’en arrivant sur Toulouse, j’ai pu m’épanouir, découvrir la ville et croiser le chemin de nombreuses personnes passionnées par le théâtre d’improvisation. C’est aussi grâce à elle que j’en suis arrivé là actuellement, c’est à dire à m’ouvrir aux personnes, à monter mon entreprise, à faire partager mon plaisir du théâtre.

Que représente l’improvisation dans ta vie ?

Sans le savoir, le théâtre a pris une part plus qu’importante dans ma vie… Actuellement, je monte mon entreprise autour de la communication interpersonnelle et ça n’aurait jamais été possible sans l’approche théâtrale qu’est l’improvisation. J’ai commencé l’improvisation sur Bordeaux simplement pour le plaisir, puis j’ai continué sur Toulouse à la LUDI, mais sans savoir que cette expérience m’aurait complètement changé dans mon cursus professionnel.

Comment ça se passe durant les ateliers le mercredi ?

Bin super bien… On s’échauffe puis on s’entraine sur des exercices différents. On insiste sur des points difficiles afin de proposer des prestations de qualités pour notre public qui nous suit chaque année et qui est de plus en plus nombreux…

Que fais-tu à chaque fois ou presque avant de monter sur scène ?

Je danse… seul… sans musique le plus souvent

Quelles qualités faut-il avoir en tant que comédien ?

Le plus important pour moi, pour être comédien improvisateur, c’est l’écoute active. Plus on est à l’écoute des propositions, plus on peut rebondir, réagir et faire avancer l’histoire.

Quelle est la chose la plus folle que tu aies fait sur scène ?

Ouvrir un spectacle en chantant. J’étais MC (maître de cérémonie) pour un spectacle avec la LIQA (Québec), je devais présenter la deuxième soirée et du jour au lendemain, je me suis à écrire des paroles pour présenter les comédiens… En une seule soirée, il fallait que j’apprenne les paroles, que ce soit comique et juste aussi…

Raconte nous ton tout premier spectacle !

C’était à Bordeaux, dans mon ancienne ligue dont j’étais aussi le cofondateur. On présenter pour la première fois l’improvisation à l’université après des mois d’entrainements… J’étais super excité mais hyper stresse aussi… On jouait face à nos amis de la même ligue comme une sorte de rencontre interne. De mémoire, je crois que je suis tombé sur une catégorie chanson imposée et j’avais le choix de la chanson et j’ai pris un opéra rock… Allez savoir pourquoi ! En sortant du spectacle c’était la folie dans ma tête… l’énergie et l’excitation ont mis beaucoup de temps à redescendre.

Un petit mot pour notre public ?

Je suis tenté de vous dire Merci mais ce serait bien trop faible comme mot pour vous exprimer le plaisir que j’ai de vous voir venir à chacun de nos spectacles. Il ne faut simplement pas oublier que sans vous, nous ne sommes pas grand chose finalement et que c’est votre énergie qui nous porte à chaque instant du spectacle. Donc restez comme vous êtes ! Vous êtes super !